La belle américaine

Les relations entre l’homme et la voiture ont quelquefois des aspects étranges issus d’un lointain passé nomade où il parcourait les plaines européennes dressé sur son cheval. (Tout le monde connait Attila et son futur steak tartare qui mijotait sous sa selle ?) De nos jours ce compagnon animal a été remplacé par une mécanique : la voiture !

Mais s’est-on placé du point de vue des autos ? Ont-elles une âme, des sentiments ?

N’ayez crainte ce n’est pas à une thèse de théologie que je vous invite mais plutôt aux amours légères et pimentées de la belle Zoé et de sa voiture qu’elle a surnommée "Marylin".

Et pour les visiteurs masculins voici une image que j’ai composée (avec Photoshop) en rassemblant 3 fantasmes probablement les plus courants chez la gent masculine : les grands espaces qui rappellent l’attrait du nomadisme, la voiture américaine, et Marylin en femme enfant timide et offerte à la fois.

La nouvelle : c’est ici :

Le fichier au format pdf :