Il y a  quelques mois j’envoyais sur You Tube une vidéo que j’intitulais  Paris avant Mai 68.

Cette vidéo a été vue prés de 1500 fois ! Sans doute les mots de "Paris" et "Mai 68" sont suffisamment attractifs ?

Parmi les commentaires que ma vidéo a sucité, il y en a un qui m’a amusé. Je vous le livre "brut de décoffrage" :



"Très réactionnaire! La paix d’âme avant mai 68 c’est le conservantisme, le moralisme, les habitudes de la vielle societé de classe, la "France profonde". La beauté c’est le desordre; la beauté n’est pas l’ancien régime, mais la communication directe et pratique entre les individus, c’est-à-dire, révolution!"



Bon le type qui a écrit ça a sans doute raison, je suis bien devenu "réactionnaire" puisque je me tourne de préférence vers le passé mais la seule chose qui me distingue encore de mon commentateur c’est sans doute la tolérance. Après tout, une des devises de Mai 68 disait : "il est interdit d’interdire".

Voici ma vidéo envoyée à You Tube



Vous remarquerez qu’à la fin du clip, You Tube, en se servant des mots-clé associés à ma vidéo, diffuse une série de vignettes de vidéos comportant des mots-clé semblables, donc se rapportant à Paris et Mai 68. Cela vous donnera la possibilité de revoir certaines images et films de l’époque.

La chute des murs de Jericho après que les Hébreux aient fait résonner sept fois leurs trompettes, a donné lieu à de multiples interprétations symboliques notamment celle d’une sorte de "lutte des classes" avant l’heure. Il n’est pas étonnant qu’on retrouve ce texte dans le chant "gospel", les noirs des banlieues et de Harlem en particulier y voyant le symbole de leur attente devant le mur invisible mais réel qui leur interdit l’accès au centre des grandes villes américaines. Notre époque contemporaine a vu fleurir ces murs derrière lesquels certains essaient de retarder les passages de malheureux attirés par les richesses supposées se trouver derrière eux.

  • rideau de fer préservant le communisme,
  • mur de Melilla empêchant les africains de pénétrer en Europe
  • mur frontière entre le Mexique et les USA
  • mur séparant les palestiniens des colonies israèliennes


La chanteuse Sister Nat a donné de ce chant une interprétation émouvante dans son concert du 8 juin à Dommiers. Voici un petit montage du film de sa prestation. Les images de la fin sont des archives publiques de l’INA montrant Rostropovich jouant Bach devant le mur de Berlin qui vient de tomber le 9 novembre 1989.