Il y a  quelques mois j’envoyais sur You Tube une vidéo que j’intitulais  Paris avant Mai 68.

Cette vidéo a été vue prés de 1500 fois ! Sans doute les mots de "Paris" et "Mai 68" sont suffisamment attractifs ?

Parmi les commentaires que ma vidéo a sucité, il y en a un qui m’a amusé. Je vous le livre "brut de décoffrage" :



"Très réactionnaire! La paix d’âme avant mai 68 c’est le conservantisme, le moralisme, les habitudes de la vielle societé de classe, la "France profonde". La beauté c’est le desordre; la beauté n’est pas l’ancien régime, mais la communication directe et pratique entre les individus, c’est-à-dire, révolution!"



Bon le type qui a écrit ça a sans doute raison, je suis bien devenu "réactionnaire" puisque je me tourne de préférence vers le passé mais la seule chose qui me distingue encore de mon commentateur c’est sans doute la tolérance. Après tout, une des devises de Mai 68 disait : "il est interdit d’interdire".

Voici ma vidéo envoyée à You Tube



Vous remarquerez qu’à la fin du clip, You Tube, en se servant des mots-clé associés à ma vidéo, diffuse une série de vignettes de vidéos comportant des mots-clé semblables, donc se rapportant à Paris et Mai 68. Cela vous donnera la possibilité de revoir certaines images et films de l’époque.

J’ai entrepris un travail de longue haleine : scanner tous mes vieux négatifs photos et même certains ayant appartenus à mon père ou mon beau-père qui datent des années 1940!

Grâce au logiciel gratuit Picasa j’ai constitué des albums qui sont disponibles en ligne. La plupart sont publics, c’est à dire que n’importe qui peut les consulter, d’autres sont "privés" et ne sont lisibles que par les personnes que j’autorise.

Voici, dans le tableau ci-dessous, ceux qui sont accessibles à tous :


   
 Les Karajas  Paris ancien
   
 Photos années 70  Sélection divers
   
   

"Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre". Ainsi commence une chanson d’Aznavour, et ainsi j’ai envie d’introduire ce petit diaporama sur le Paris de la fin des années 60, celui des "sixtees" comme on l’a appelé.

Que de choses ont changé! C’était les années glorieuses, et mai 68, une fois les gaz lacrymogènes évaporés, avait laissé un goût de fête.



Jeune marié, jeune papa, mon Rolleiflex à la main, j’arpentais mon quartier.

Mon quartier, le 13 ème arrondissement, n’était pas envahi par les tours du quartier chinois. Il y avait des coins secrets, comme ce jardin que je montre à la fin de mon diaporama.



La Seine appartenait aux piétons toute l’année, pas seulement le temps d’une promotion du maire de Paris.



Les cinémas étaient pleins et les salles n’étaient pas encore morcelées.



Pour voir ces images, cliquez sur la photo du Pont Marie:





(La première fois que vous téléchargez la vidéo, soyez un peu patient, il y a 7 M à tranférer!)









Sur une chanson de Serge Reggiani qui chante la nostalgie de Paris je vous livre un autre diaporama :